POURQUOI IL NE FAUT PAS AJUSTER SES PROTHÈSES DENTAIRES SOI-MÊME.

Effectuer une correction sur une prothèse dentaire peut paraître simple, mais ça ne l’est pas. En premier lieu, il faut déterminer la cause du malaise et cela exige des connaissances précises.

Voici un exemple: Une personne ressent une douleur sur la gencive supérieure. Elle regarde l’endroit irrité et fait une correction A PEU PRÈS à cet endroit sur sa prothèse. Résultat: la prothèse est moins stable et la douleur est toujours présente. Pourquoi? En réalité, l’irritation était produite par un contact nuisible Situé sur la prothèse inférieure, ce qui causait un point de pression sur la gencive supérieure. Votre denturologiste aurait repéré et éliminé immédiatement ce contact sans affecter la stabilité de la prothèse.

En plus de connaissances inadéquates, les gens n’ont pas l’équipement requis pour corriger eux-mêmes leurs prothèses dentaires. Une correction nécessite l’élimination d’une très petite quantité d’acrylique ou un meulage sélectif des dents. Les limes à ongles, papiers sablés, etc. enlèvent beaucoup trop de matériau, ce qui amène l’air et les aliments à pénétrer facilement sous la prothèse. Il en résulte que le confort et la stabilité sont affectés. De plus, lorsque l’ajustement est fait par le patient, la prothèse reste rugueuse, ce qui irrite davantage le tissu à l’endroit sensible.

Votre denturologiste possède l’équipement et les connaissances requises. Il est en mesure de repérer exactement l’endroit à corriger. Puis il meule l’acrylique et, une fois l’ajustement terminé, il polit la prothèse afin qu’elle n’irrite pas la muqueuse.


Cet article a été gracieusement fournis par l'Ordre des Denturologistes du Québec

Retour à l'accueil du site de Jean-Guy Daigle Denturologiste