LA PROTHÈSE PARTIELLE MÉTALLIQUE

Ce type de prothèse partielle amovible, offerte par votre denturologiste, est de loin supérieure à la prothèse partielle en acrylique.

L’armature étant de métal (alliage de chrome et de cobalt), cette prothèse est très solide. Elle est plus petite et plus mince que la prothèse en acrylique. Elle ne gêne que très peu les mouvements de la langue tout en diminuant la période d’adaptation. Maintenue en bouche à l’aide de crochets et d’appuis sur quelques dents naturelles, cette prothèse est très stable. Mais la raison pour laquelle on la considère comme une prothèse de qualité supérieure, c’est parce que, munie d’appuis, elle n’écrase pas les tissus buccaux et elle n’endommage pas les dents naturelles restantes. De plus elle ne cause pas de caries dentaires lorsque les gens pratiquent une hygiène rigoureuse.

Lors de sa mise en bouche, votre denturologiste vous renseignera sur l’entretien, les précautions à prendre et la durabilité de votre prothèse métallique.

Comme dans le cas des autres prothèses, nous relevons quelques inconvénients, mineurs toutefois, propres à ce type de prothèse. Au début, il est possible que les dents qui reçoivent les crochets soient sensibles. Cette sensation est normale mais elle disparaîtra rapidement. Vous devez également être attentif à ne pas manger

d’aliments trop chauds ou trop froids, le métal étant un bon conducteur. Dans certains cas, un ou deux crochets peuvent être apparents, ce phénomène étant lié au type d’édentation et à la bouche du patient.

Par contre, la prothèse partielle métallique est d’entretien facile. Elle nécessite très peu d’ajustement lors de la mise en bouche et lors de votre visite annuelle chez votre denturologiste. Lorsque surviennent des changements buccaux mineurs, il est possible de réutiliser la même pièce de métal et de faire un remontage de dents neuves lors du renouvellement.

Tout compte fait, cette prothèse présente beaucoup plus d’avantages que d ‘inconvénients.


Cet article a été gracieusement fournis par l'Ordre des Denturologistes du Québec

Retour à l'accueil du site de Jean-Guy Daigle Denturologiste